Le développement du fossé générationnel entre les jeunes et les seniors au niveau financier fait couler de l’encre, la croissance des richesses de la seconde tranche d’âge de citoyens étant particulièrement pointée du doigt. En effet, les seniors ne seraient pas spécialement concernés par une privation matérielle qui au contraire, aurait tendance à toucher considérablement les premiers. Au fait, qu’est-ce qu’un senior ?

La population mondiale, composée de 22 % de seniors en 2050

La part des richesses des seniors dans le monde augmente. Estimée à 11 % en 2011, elle pourrait alors poursuivre sa croissance les années à venir, la population mondiale étant prévue être composée de 22 % de seniors de plus de 60 ans d’ici 2050. Une évolution qui crée en particulier un fossé générationnel avec les jeunes ainsi qualifiés de victimes, exposées à de grandes privations matérielles. Si cette différence de richesse en révolte plus d’un, un autre point reste à éclairer : celui de la définition des seniors. Car, souvent, ce terme est à tort employé pour désigner de vieilles personnes, impotentes, voire en fin de vie. Pourtant, au quotidien, vous rencontrez certainement des seniors, au travail, dans un milieu social, politique et loin d’être des personnages dont la description se limiterait au terme vieux ou âgés.

Différentes typologies des seniors

Un senior peut très bien être veuf, toutefois, peut aussi toujours projeter de faire de nouvelles rencontres voire se remarier. Un senior parvenu à la retraite peut également entamer une nouvelle vie : celle où le travail fait partie du passé et qui fait place à une plus grande liberté. Parfois même, un senior continue les petits boulots, par manque de revenus. Les seniors sont par ailleurs eux-mêmes divisés en plusieurs catégories, faisant que leur appellation désigne divers types de citoyens. Les masters (50 à 59 ans), qui se distinguent par leur fort revenu, les libérés (60 à 74 ans), formant l’âge d’or de la consommation, les paisibles (74 à 85 ans) avec un pouvoir d’achat moins important et les grands aînés (85 ans et plus), souvent dépendantes et dans état économique et psychologique précaire. En somme, on retrouve des seniors jeunes et moins jeunes.